mardi 28 octobre 2014

Pour une pédagogie affective de l'histoire à l'école primaire (Pierre Jacolino)


Pierre Jacolino : "Si l'on demande à un professeur d'histoire d'aujourd'hui le principal objectif de sa matière, il répondra très certainement qu'elle permet d'éduquer l'esprit critique des élèves. En effet, cette finalité s'accorde bien avec la méthode de l'historien, la "méthode critique". 
Une pédagogie non critique de l'histoire, qui chercherait à susciter les émotions des élèves au spectacle des objets historiques, serait très vite taxée de propagande. Il est vrai que le mélange de l'émotion et de l'histoire à l'école n'a pas toujours été légitimé par les plus purs des arguments, notamment dans les régimes fascistes et autoritaires.
C'est cette association qui justifie la critique de la pédagogie de l'histoire d'autrefois, [...] "

                Lire la suite sur le blog de Pierre Jacolino :

PédagoJ - Le blog pédagogique de Pierre Jacolino


D'autres textes de Pierre Jacolino sur la pédagogie de l'histoire :


Source de l'image en tête de l'article : Personne, Ballot, Marc, Histoire de France CE1 et CE2 (1957)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...