vendredi 23 octobre 2015

Première analyse grammaticale au CP

Sur le blog du CP d'Amalthée, mais aussi sur le blog du CP de Néris, qui font partie des blogs que nous suivons (voir la liste de ces blogs un peu plus bas dans le bandeau de gauche), vous allez pouvoir assister tout au long de l'année à la progression grammaticale des élèves de CP, et notamment de leur progression en analyse grammaticale.

Avant de commencer, Amalthée cite les propos éclairants d'un auteur de très bons manuels de français :

"Telle que nous la concevons, l'analyse est un des exercices les plus propres à provoquer l'attention, à susciter la réflexion, à exercer le jugement, le raisonnement, la sagacité de l'enfant : elle contribue ainsi, et pour une large part, à la culture générale de l'intelligence et au développement régulier des facultés. 

Avant de faire une montre, l'apprenti horloger a dû en démonter plusieurs, seule méthode qui lui permette de bien connaître la nature des rouages, leur agencement, leur fonctionnement. 

Quand notre écolier a, lui aussi, "démonté", c'est-à-dire "analysé", les propositions et les phrases, il en a compris tout le "mécanisme" et il est prêt à en composer d'autres. Il reconnaît, si on l'y aide un peu, la variété des procédés employés pour rendre les finesses du langage, et se prépare peu à peu, par instinct d'imitation, à les appliquer lui-même. 

Eugène Tribouillois, 

auteur pour le Cours Hattemer


Voici la première analyse réalisée le 13 octobre dans la classe du CP d'Amalthée. Je la recopie exceptionnellement pour que vous vous en fassiez une idée et pour que ça vous donne envie d'aller voir tout ce que font d'autre les CP de cette classe dans la journée du 13 octobre, mais aussi pour que cela vous donne envie de voir une progression en grammaire avec des CP tout au long de l'année. Il vous faudra pour cela suivre l'actualité des deux blogs Amalthée Cp ou Neris CP avec Bloglovin' par exemple. 











 Au tableau, la maîtresse écrit "madame rira [à] midi".
Cette phrase est composée de quatre mots et d'un point. Une phrase se termine toujours par un point.
Le premier mot est un nom de personne. Le second mot dit ce que fait cette personne. C'est un verbe. Un verbe est un mot qui dit souvent que l'on fait quelque chose.
C'est le roi de la phrase et c'est lui que nous rechercherons toujours en premier lieu.
Une fois identifié, nous le plaçons dans sa maison (un rectangle couché). Puis nous lui poserons une première question, toujours la même : Qui est-ce qui rira ? Un petit bras partant du rectangle couché et assorti d'un point d'interrogation matérialisera cette première question.
La réponse à la question est "madame". Ce mot est un nom de personne que nous représenterons par un hexagone accroché au petit bras qui le relie au verbe.

Plus tard, cet exercice d'analyse devenant quotidien, les élèves le réaliseront d'abord sur l'ardoise, puis sur leur cahier de classe.

Voir la méthodologie de l'analyse grammaticale à cette adresse :
http://cuissart2.blogspot.fr/2012/08/initiation-la-grammaire.html



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...