samedi 30 mai 2015

[Ils s'en inspirent] Comparaison de manuels et de programmes "anciens" et "modernes"

source : http://forums-enseignants-du-primaire.com/topic/314703-quel-fichier-en-maths-cp/page-4
Goëlette : Oui, c'est vrai que Vivre les maths est un peu plus clair même s'il y a quand même des pages entières infaisables seul quand on ne sait pas lire.
Sinon, il y a vraiment peu de choses à faire ... Quand je repense aux fichiers de mes débuts ...  :heat:

Mademoisellelau : Peux-tu nous donner quelques références de ces manuels, pour comparer ? Ce que tu dis m'interpelle ... 

Goëlette : De quels manuels ? Mes vieux exemplaires depuis le début de ma carrière ?

Rien que pour le "J'apprends les Maths" que j'adore et n'est pas si vieux que ça, entre la première et la dernière version, il y a eu un fort écrémage, alors tu penses bien que par rapport aux manuels de mes débuts ...  :heat:
En particulier, il y avait beaucoup plus de travail à fournir par l'élève chaque jour.

Mademoisellelau : Oui, je parle de certains titres qui te reviendraient en tête, avec éventuellement les années durant lesquelles tu les utilisaient, cela m'intéresse car je sais qu'il y a certains sites qui les ont scannés. Comme cela je pourrai me rendre compte de ces différences... Je préfère avoir quelques références car je ne veux pas feuilleter tout et n'importe quoi !
Et toi, tu penses quoi de cette évolution ? 

Mademoisellelau : Bon, n'ayant pas de réponse, j'ai filé sur "manuelsanciens" et j'ai été très étonnée de voir qu'au CP on introduisait les 4 opérations sur des fichiers des années 70 ! J'ai même vu des potences de division ! Je voudrais bien avoir quelques témoignages de collègues qui ont connu les différentes périodes/programmes, les ont mis en pratique et pourraient nous dire ce qu'ils pensent.
Si vous passez par là... 

borneo : je suis allée à l'école primaire dans les années 60, je peux t'assurer qu'au CP, on ne voyait rien d'autre que l'addition. Je pense que c'est de la manipulation que de faire croire qu'autrefois les élèves de CP faisaient des divisions...

Mademoisellelau : Je suis retournée voir sur le blog "manuels anciens" et j'ai trouvé ça:
http://manuelsancien...vret-3.html?m=1
http://manuelsancien...r_4217.html?m=1
http://manuelsancien...e_2261.html?m=1
http://manuelsancien...lcul-4.html?m=1
http://manuelsancien...que-cp.html?m=1
Il semble bien que ce soit exact... Je ne sais pas de quand ils datent mais je m'interroge : les élèves y arrivaient-ils ? Ou les enseignants ne le faisaient-ils pas ?
Si vous avez des souvenirs en tant qu' élève ou enseignant, je veux bien votre témoignage et ce que vous pensez de ce que nous faisons maintenant.

Mademoisellelau : Borneo, regarde les liens que j'ai mis, et tu comprendras que je me pose des questions. Moi, je n'ai pas de souvenirs du moment où j'ai fait la division, il faudrait que je regarde dans mes cahiers d'élève. 
Tu parles de manipulation... Ça me paraît difficile, aux vues des manuels scannés. Je ne sais que penser... 

LouisBarthas : En effet, les quatre opérations étaient enseignées au CP jusqu'aux années 70, et ce depuis bien longtemps. Il faut savoir que les programmes de l'école primaire ont très peu varié, depuis l'arrêté du 27 juillet 1882 réglant l'organisation pédagogique et le plan d'études des écoles primaires publiques, jusqu'à celui du 2 janvier 1970, où l'enseignement de la division fut reporté au CE1.
Les programmes auxquels étaient soumis les maîtres, jusqu'à cette date clé de 1970, dataient de 1945. Pour le CP, Il était écrit :

"Exercices et problèmes concrets d'addition, de comparaison et de soustraction (nombres d’un chiffre, puis de deux chiffres), de multiplication et de division par 2 et 5."

On pouvait même voir la division en grande section, comme l'atteste ce document extrait d'un cahier d'un élève GS, 1951, école Freinet, Bannalec, Finistère :

On apprend mieux en étudiant l'addition et la soustraction ensemble, la multiplication et la division ensemble.
C'est à partir des années 1970 que l'enseignement des mathématiques, à l'image de l'école française, est entrée dans une phase de déclin. Aujourd'hui, notre école est en lambeaux, et la folle succession des programmes depuis cette date atteste du désarroi intellectuel et moral qui l'habite.
Il faudrait que l'histoire de l'école, avec ses programmes passés, soit étudiée dans les centres de formation des maîtres, au lieu d'être rejetée dans un continent noir recouvert de fantasmes. 

Mademoisellelau : Merci de toutes ces infos ! 
En fait, on a eu une matière enseignée qui s'en rapprochait, mais c'était 9h je crois, plutôt philosophiques teinté d'histoire que l'inverse, et je n'ai pas souvenir que l'on m'ait parlé de cette réforme.C'est peut-être moi qui ne m'en souviens pas. Enfin, quand même... On ne nous a jamais dit que le système allait mal, mais qu'au contraire les pédagogies actuelles et les choix des enseignement étaient bien meilleurs car l'élève étaient plus ouvert à la culture, au monde. A aucun moment, mes maîtres ne m'ont dit : " le nombre d'heures d'enseignement est réduit, ta formation légère, ton entrée dans le métier tu la feras seule, mais tu vas voir ma poule, ça va rouler !" Je suis sortie de l'IUFM pleine de certitudes et même un peu orgueilleuse, je pense...

Par exemple, j´étais bien formatée, disant : " vade retro Léo et Léa !"... Parce que l'on m'avait que cette méthode formait des ânes, que l'on m'avait expliqué que Charmeux était celle qui avait raison. Il faudrait faire attention aussi à ça dans les IUFM... Heureusement, j'ai lu, échangé, réfléchi peu à peu. Et pour tout dire, 2 ans plus tard, je l'utilisais... et mes élèves de Clis s'en trouvaient bien ! Comme quoi... Il ne faut jurer de rien ! C'est au moins la grande leçon que j'en retire !
Je pense pourtant que j'ai eu de la chance d'avoir une formation à l'iufm, mais qu'ils ont dû faire des choix avec un nombre d'heures restreints et qu'il y a eu des coupes franches. Je pense aussi qu'il est difficile pour certains maîtres-formateurs, qui ont cautionné à fond les choix effectués durant des années de carrière, de se dire "là, on s'est trompés". Ils sont un peu piégés et poursuivent leurs enseignements de la même manière. Voir son école décliner et se dire que l'on y est un petit peu pour quelque chose, c'est difficile à assumer. 
C'est bizarre, dans mes choix de méthode, je me trouve un peu rétrograde, alors que cela n'est pas une volonté de ma part. Je cherche seulement à être plus efficace pour que mes CP soient mieux préparés... Par exemple, j'utilise la méthode de Singapour. Je sais, la librairie des écoles, c'est mal. Mais j'aime bien cette méthode, et je trouve mes CP bien meilleurs à l'entrée au CE1 ! Ils connaissent la multiplication quand ils y entrent et le calcul mental est bien. Je sais donc que c'est faisable. Par contre, j'ignorais que leurs auteurs n'avaient pas inventés grand chose en introduisant les 4 opérations dés le CP et que cela se faisait déjà il y a des décennies !
J'espère que d'autres "anciens" vont apporter leur témoignage, leur opinion ou des liens pour m'aider à réfléchir à tout ça ! Ça, c'est formateur ! 

DoubleR : J'avais ce manuel quand j'étais en CP, et en effet, il n'y a que l'addition ...
Durant une bonne partie, on dirait presque un manuel de GS !

Mademoisellelau : Ces petites coccinelles me disent quelque chose ! Mais comme j'ai eu une maman instit, je ne saurais dire si c'était l'un des siens ou mon propre fichier de CP ! 
Décidément, cet été, un retour dans le grenier familial s'impose ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...