jeudi 28 mars 2013

Lisons, Lisette CE2

09/03/2016 : Tous les textes et poésies du manuel sont supprimés à la demande des éditions Belin. 

Je laisse la table des matières pour donner envie à certains d'essayer de le trouver d'occasion.

D'autres manuels de Millot : 
Illustré par Gerda Muller.



Préface
Conçu dans l'esprit et le respect des I.O. du 4-12-72, « Lisons, Lisette » CE 2, fait équipe avec un ouvrage de notre précédente collection, « L'enfant et la lecture » CE 2, auquel nos collègues ont fait un accueil très favorable.
Mais, alors que dans « L'enfant et la lecture » CE 2, nous nous étions essentiellement attachés à donner aux élèves le désir de lire en leur fournissant les moyens techniques pour parvenir à une lecture aisée et intelligente, nous avons tenté, dans « Lisons, Lisette » CE 2, de dépasser cet objectif, sans pour autant abandonner les principes qui nous avaient précédemment guidés.
Si l'enseignement de la lecture possède un horaire et des caractères qui lui sont propres, il convient cependant de ne pas oublier que l'étude de la langue française forme un tout indissociable. L'enseignement de la lecture est donc inséparable des autres activités proposées à l'enfant, à travers lesquelles s'enrichissent et se précisent mutuellement ces trois formes de la communication, la lecture, l'expression orale, et la maîtrise de la langue écrite.

Appareil pédagogique
Cette idée capitale nous a tout naturellement conduit à concevoir un appareil pédagogique où, à côté des exercices destinés à réduire ou à supprimer les difficultés du texte, on trouve des exercices dont le but est de favoriser la maîtrise du langage parlé, afin de réduire la distance entre ce langage et celui du livre, ce qui facilite du même coup les progrès de l'enfant en tant que lecteur.
Toutefois, rompant avec la tradition, nous avons volontairement abandonné les habituelles questions de sens, nous fiant pour cela à l'intuition des maîtres, et nous avons réservé une place importante à l'étude des groupes de souffle, exercice essentiel pour améliorer la qualité du débit et aider à la compréhension du texte.
Dès le cours élémentaire, l'enfant est capable de répondre correctement aux questions : qui? quoi ? où ? quand ? comment ? Aussi avons-nous cessé d'indiquer les groupes de souffle des phrases afin que ce soit l'ensemble des élèves eux-mêmes qui les trouvent.
Pour que cet exercice soit formateur, nous conseillons d'écrire la phrase au tableau avant le début de la leçon, puis, le moment venu, de faire procéder à un travail collectif de recherche. La réponse aux questions posées dans le livre permet de déterminer les groupes de souffle avec précision. Cet exercice est à prévoir dans la dernière partie de la leçon.
Signalons enfin que nous abandonnons les révisions de sons dans la dernière partie de l'ouvrage, et que les mots expliqués sont alors seulement accompagnés d'un astérisque qui renvoie en marge aux mots soulignés de la rubrique « Comprenez-bien », pour familiariser les enfants avec le système de « notes » utilisé dans les livres destinés aux «grands ».

Choix des textes
Par leur nombre, ils permettront d'utiliser ce livre pendant plusieurs mois.
Simples, gradués, attrayants, ils appartiennent en proportion égale au domaine des réalités quotidiennes et à celui du rêve et du merveilleux.
Suffisamment longs dès le début de l'ouvrage pour éviter la dispersion des lectures trop nombreuses, ils croissent en importance et en difficulté au fil des pages, de manière à bien préparer les élèves aux lectures du CM 1.

Livret pédagogique
Le livret pédagogique qui accompagne le manuel de l'élève propose aux maîtres des exercices nombreux, simples et variés. Leurs objectifs : provoquer la motivation nécessaire à tout exercice de lecture, enrichir le vocabulaire, fixer l'orthographe, inciter à l'expression orale et écrite, et enfin, par une approche intuitive, présenter des notions grammaticales élémentaires, à partir de remarques faites spontanément par l'élève ou suggérées par le maire.
Ce livret pédagogique propose également aux maîtres des moyens détaillés, précis et efficaces pour conduire une leçon de lecture et les leçons de français qui s'y rattachent . Pour nombreux et enrichissants que soient ces exercices, il ne convient pas pour autant de leur donner la primauté au cours de la leçon de lecture. Bien au contraire, il importe de choisir et de faire chaque chose en son temps pour permettre à un maximum d'enfants de lire, d'abord silencieusement, à haute voix ensuite.
Aussi, sauf exception, les remarques destinées à une exploitation ultérieure dans le cadre de la leçon de français seront brèves et se feront en fin de chacune des diverses relectures.

Fichier de lecture silencieuse
Comme dans nos précédents « Lisons, Lisette », nous proposons un livre de lecture silencieuse en fiches détachables qui offre quatre exemplaires de chaque texte.
Les exercices de lecture silencieuse par lesquels débutent toutes les leçons de lecture doivent être poursuivis méthodiquement, non seulement pendant la leçon, mais tout au long de la scolarité car la lecture silencieuse est le but même de l'enseignement de la lecture : il est en effet exceptionnel qu'un adulte lise à haute voix.
Répondant au souci des maîtres de faire progresser les plus faibles de leurs élèves, sans pour autant ralentir les progrès des meilleurs, le fichier de lecture silencieuse permettra d'individualiser au maximum l'enseignement de la lecture et d'en accroître l'efficacité.
Destinées dans un premier temps aux plus avancés des élèves, les fiches de lecture silencieuse constitueront dans un second temps un outil de travail souple et fécond pour l'ensemble de la classe.
D'autre part, pour être efficace, toute lecture silencieuse doit être suivie d'exercices qui permettent de contrôler que les élèves ont bien compris le texte. Chaque fiche propose un certain nombre de ces exercices.

Horaires
La circulaire du 7-8-69 relative au tiers-temps pédagogique prévoit dix heures de lecture et langue française au CE.
Les I.O. du 4-12-72 précisent certains points : « ... Toutes les occasions de lire seront saisies, quels que soient la nature et le moment du travail entrepris; mais les séances de perfectionnement encore indispensables devront se situer à des moments réservés de la matinée. »
Dans la pratique, le respect de ces horaires et des I.O. pourrait se traduire par un minimum quotidien d'une heure de lecture, de préférence en deux leçons.
Comme au CP et au CE i, il serait souhaitable que les autres disciplines de français s'organisent autour de la leçon de lecture, une place importance étant réservée à l'expression orale et écrite. Si la non-directivité en matière d'horaires scolaires offre de nombreuses possibilités aux maîtres, elle leur impose en contrepartie des responsabilités accrues. Ce sont donc la prudence et le souci d'efficacité qui doivent les guider avant tout.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...