samedi 14 avril 2012

Mamadou et Bineta apprennent à lire, syllabaire en noir et blanc (Afrique francophone, années 30)

Cette page fait une revue des diverses présentations sur le web de cette méthode de lecture d'André Davesne, méthode de lecture un peu ancienne (année 1950) mais pourtant toujours ultra-efficace pour apprendre à lire.

Le syllabaire est un peu l'équivalent de la méthode Boscher pour l'Afrique francophone. Plusieurs articles ont d'ailleurs été consacrés à la méthode Boscher portant sur le contenu de la méthode, le matériel et les conseils d'utilisation (voir onglet "français" pour les références). Vous pouvez vous y reporter pour compléter les textes d'André Davesne (préface, directions pédagogiques, etc.) ci-dessous :

0) Syllabaire Mamadou et Bineta apprennent à lire et à écrire (syllabaire en couleurs, 1951)

1) Préface au syllabaire d'André Davesne
2) Méthode globale contre méthode syllabique : une querelle vaine
3) Dessins sur quadrillage - Cours préparatoire (André Davesne, exercices de dessin accompagnant les leçons de lecture, de langage et d'écriture.)
4) Directions pédagogiques pour le syllabaire d'André Davesne
5) Mamadou et Bineta apprennent à parler français. Cours de langage à l'usage des écoles africaines. Classe de débutants et cours préparatoire. Livre du maître. L'étude du langage précède et accompagne l'apprentissage de la lecture. On ne peut donc travailler sérieusement le syllabaire sans le cours de langage.

La suite de la collection pour l'école primaire :
6) Les premières lectures de Mamadou et Bineta (CP 2)
7) Mamadou et Bineta lisent couramment (CE)
8) Mamadou et Bineta sont devenus grands (CM).

Il existe deux versions de ce syllabaire, une en noir et blanc bon marché, et dont le texte est plus condensé et la taille des caractères plus petite.
 La seconde version, en couleurs, est un peu plus chère mais aussi plus agréable. La taille des polices est plus grande et le texte de chaque leçon répartie su deux pages contre une seule dans la version noir et blanc. Il y a également plus d'illustrations.  

La méthode de lecture Mamadou et Bineta est souvent caractérisée comme syllabique. Il faut aller plus loin. Ce terme a plusieurs significations. Il désigne en vérité une méthode qui fait apprendre à lire toutes les syllabes avant d'apprendre à lire des mots. Or, ce n'est pas du tout comme ceci que fonctionne  Mamadou et Bineta à moins d'avoir un problème de vue. Dès les premières leçons, dès les premières lettres introduites, leur son appris, leur calligraphie présentée et entraînée, l'enfant va avoir à lire et écrire des mots et des phrases avec ces lettres. On n'attendra pas que toutes les lettres et toutes les syllabes soient lues pour commencer à lire et à écrire. Cette méthode de lecture a un nom qui lui est propre. C'est la méthode d'écriture-lecture analytique-synthétique qui a vu le jour en Allemagne et dont la première mouture en France est celle de M. Block (sa méthode fut connue sous le nom de méthode "Schüler", qui signifie "écolier" en allemand).  Vous trouverez des renseignements sur internet en tapant "écriture-lecture méthode Schüler". Voir aussi "Michel Delord lecture" et "Liliane Lurçat lecture". Bonne recherche pédagogique.

Il faut noter que Davesne recommande d'apprendre à parler français en même temps que d'apprendre à lire. Ce précepte a été quelque peu oublié ou minoré, même en France, surtout en France. On croit que les enfants savent parler parce qu'ils parlent. Mais ce qu'on veut, c'est qu'ils prononcent correctement et qu'ils s'expriment correctement. L'apprentissage de la lecture a à son tour et en retour des répercussions sur l'expression orale. Il doit permettre de corriger des prononciations incorrectes, d'enrichir son vocabulaire et ses connaissances, de complexifier sa syntaxe et sa conjugaison.  Tous les aspects (langage oral, langage écrit, dessin, connaissances sur le monde) doivent donc être travaillés ensemble. 

L'apprentissage de la lecture doit également se combiner avec celui de l'écriture. Savoir lire est plus facile que savoir écrire.

Ne vous contentez pas de dire "c'est syllabique, c'est traditionnel, etc. donc c'est nul." Un, je vous ai montré que ce n'est pas une méthode à proprement parler syllabique, même si elle est souvent désignée à tort comme telle. Par contre, elle est alphabétique. (La méthode alphabétique, pourquoi ? par Magali Gaubert et Le choix d'une méthode de lecture au CP, par Fabienne Messire).

Deux : si on devait rejeter tout ce qui est traditionnel, on marcherait sur les mains, on boirait en lançant l'eau en l'air et en essayant de l'avaler au vol, etc. "Traditionnel" ou "moderne" indiquent juste une date de naissance, ce n'est pas le plus important, c'est accessoire. Quelque chose de traditionnel peut être aussi bien à garder qu'à rejeter. De même tout ce qui est moderne n'est pas forcément bon. Le vrai critère pour juger une méthode de lecture, c'est son résultat, et pas les préjugés que l'on peut avoir sur elle. Or Mamadou et Bineta, utilisée avec un minimum d'intelligence, en s'imprégnant bien des conseils données par André Davesne, permettra d'atteindre facilement, mais non pas sans effort, un résultat satisfaisant, non seulement correct mais solide, aussi bien en lecture, ce qui est facile, qu'en orthographe et en vocabulaire, ce qui l'est déjà moins.  

L'apprentissage de la lecture ne s'arrête pas au syllabaire. Ensuite, vous l'avez vu plus haut, il y a encore des marches à monter, des étapes à franchir. Le but du jeu étant, en fin de scolarité primaire, non plus d'apprendre à lire... mais d'être capables de lire pour apprendre, c'est-à-dire de pouvoir se débrouiller sans maître (non pas sans livre); précisons toutefois qu'il est beaucoup plus facile d'apprendre n'importe quoi sous la conduite d'un guide qui montre, explique, contrôle.  

                                                                                         Spinoza1670




Images du syllabaire noir et blanc :































 

Le syllabaire Mamadou et Bineta apprennent à lire est accompagné par le manuel de langage Mamadou et Bineta apprennent à parler, Cours de langage CP-CE.

Le syllabaire Mamadou et Bineta apprennent à lire est suivi par Les premières lectures de Mamadou et Bineta :

 

D'autres articles sur le net :
Mamadou et Bineta (blog Mbokamosika)
Mamadou et Bineta sont-ils devenus vieux ? (blog Varlyproject)
Mamadou et Bineta a encore de beaux jours devant lui... (blog Nibelle)

Cette page fait une revue des diverses présentations sur le web de cette méthode de lecture d'André Davesne, méthode de lecture un peu ancienne (année 1950) mais pourtant toujours ultra-efficace pour apprendre à lire.

Le syllabaire est un peu l'équivalent de la méthode Boscher pour l'Afrique francophone. Plusieurs articles ont d'ailleurs été consacrés à la méthode Boscher portant sur le contenu de la méthode, le matériel et les conseils d'utilisation (voir onglet "français" pour les références). Vous pouvez vous y reporter pour compléter les textes d'André Davesne (préface, directions pédagogiques, etc.) ci-dessous :

0) Syllabaire Mamadou et Bineta apprennent à lire et à écrire (syllabaire en couleurs, 1951)

1) Préface au syllabaire d'André Davesne
2) Méthode globale contre méthode syllabique : une querelle vaine
3) Dessins sur quadrillage - Cours préparatoire (André Davesne, exercices de dessin accompagnant les leçons de lecture, de langage et d'écriture.)
4) Directions pédagogiques pour le syllabaire d'André Davesne
5) Mamadou et Bineta apprennent à parler français. Cours de langage à l'usage des écoles africaines. Classe de débutants et cours préparatoire. Livre du maître. L'étude du langage précède et accompagne l'apprentissage de la lecture. On ne peut donc travailler sérieusement le syllabaire sans le cours de langage.

La suite de la collection pour l'école primaire :
6) Les premières lectures de Mamadou et Bineta (CP 2)
7) Mamadou et Bineta lisent couramment (CE)
8) Mamadou et Bineta sont devenus grands (CM).

Il existe deux versions de ce syllabaire, une en noir et blanc bon marché, et dont le texte est plus condensé et la taille des caractères plus petite.
 La seconde version, en couleurs, est un peu plus chère mais aussi plus agréable. La taille des polices est plus grande et le texte de chaque leçon répartie su deux pages contre une seule dans la version noir et blanc. Il y a également plus d'illustrations.  

La méthode de lecture Mamadou et Bineta est souvent caractérisée comme syllabique. Il faut aller plus loin. Ce terme a plusieurs significations. Il désigne en vérité une méthode qui fait apprendre à lire toutes les syllabes avant d'apprendre à lire des mots. Or, ce n'est pas du tout comme ceci que fonctionne  Mamadou et Bineta à moins d'avoir un problème de vue. Dès les premières leçons, dès les  premières lettres introduites, leur son appris, leur calligraphie présentée et entraînée, l'enfant va avoir à lire et écrire des mots et des phrases avec ces lettres. On n'attendra pas que toutes les lettres et toutes les syllabes soient lues pour commencer à lire et à écrire. Cette méthode de lecture a un nom qui lui est propre. C'est la méthode d'écriture-lecture analytique-synthétique qui a vu le jour en Allemagne et dont la première mouture en France est celle de M. Block (sa méthode fut connue sous le nom de méthode "Schüler", qui signifie "écolier" en allemand).  Vous trouverez des renseignements sur internet en tapant "écriture-lecture méthode Schüler". Voir aussi "Michel Delord lecture" et "Liliane Lurçat lecture". Bonne recherche pédagogique.

Il faut noter que Davesne recommande d'apprendre à parler français en même temps que d'apprendre à lire. Ce précepte a été quelque peu oublié ou minoré, même en France, surtout en France. On croit que les enfants savent parler parce qu'ils parlent. Mais ce qu'on veut, c'est qu'ils prononcent correctement et qu'ils s'expriment correctement. L'apprentissage de la lecture a à son tour et en retour des répercussions sur l'expression orale. Il doit permettre de corriger des prononciations incorrectes, d'enrichir son vocabulaire et ses connaissances, de complexifier sa syntaxe et sa conjugaison.  Tous les aspects (langage oral, langage écrit, dessin, connaissances sur le monde) doivent donc être travaillés ensemble. 

L'apprentissage de la lecture doit également se combiner avec celui de l'écriture. Savoir lire est plus facile que savoir écrire.

Ne vous contentez pas de dire "c'est syllabique, c'est traditionnel, etc. donc c'est nul." Un, je vous ai montré que ce n'est pas une méthode à proprement parler syllabique, même si elle est souvent désignée à tort comme telle. Par contre, elle est alphabétique. (La méthode alphabétique, pourquoi ? par Magali Gaubert et Le choix d'une méthode de lecture au CP, par Fabienne Messire).

Deux : si on devait rejeter tout ce qui est traditionnel, on marcherait sur les mains, on boirait en lançant l'eau en l'air et en essayant de l'avaler au vol, etc. "Traditionnel" ou "moderne" indiquent juste une date de naissance, ce n'est pas le plus important, c'est accessoire. Quelque chose de traditionnel peut être aussi bien à garder qu'à rejeter. De même tout ce qui est moderne n'est pas forcément bon. Le vrai critère pour juger une méthode de lecture, c'est son résultat, et pas les préjugés que l'on peut avoir sur elle. Or Mamadou et Bineta, utilisée avec un minimum d'intelligence, en s'imprégnant bien des conseils données par André Davesne, permettra d'atteindre facilement, mais non pas sans effort, un résultat satisfaisant, non seulement correct mais solide, aussi bien en lecture, ce qui est facile, qu'en orthographe et en vocabulaire, ce qui l'est déjà moins.  

L'apprentissage de la lecture ne s'arrête pas au syllabaire. Ensuite, vous l'avez vu plus haut, il y a encore des marches à monter, des étapes à franchir. Le but du jeu étant, en fin de scolarité primaire, non plus d'apprendre à lire... mais d'être capables de lire pour apprendre, c'est-à-dire de pouvoir se débrouiller sans maître (non pas sans livre); précisons toutefois qu'il est beaucoup plus facile d'apprendre n'importe quoi sous la conduite d'un guide qui montre, explique, contrôle.  

                                                                                         Spinoza1670



3 commentaires:

  1. Bonjour, est-il possible d'avoir tous les livres de Mamadou et Bineta au format Pdf téléchargeable gratuitement ? Ou bien sous forme de ebook ?
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comptais le faire, mais en 2012 ou 2013, je ne sais plus, les éditions EDICEF (branche d'Hachette) les proposaient encore dans leur catalogue.
      Or, j'évite de mettre en ligne des manuels encore en vente.
      Maintenant, ils sont dans un carton avec d'autres cartons dans un grenier et je n'ai pas le courage de tout déballer.
      Donc c'est pas gagné... Désolé.

      Supprimer
    2. Rooo bin c'est dommage, je serai très intéressée de les avoir en Pdf...J'ai déjà pu télécharger les images en ligne que vous mettez à disposition mais bien sûr, ce ne sont pas les livres complets !
      Je serai vraiment ravie si vous vous lanciez ce défi :) Je suis certaine que cet effort ferait des heureux ;)
      Merci à vous déjà d'avoir mis à disposition ces quelques pages, des livres très instructifs !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...